• picture_Emilie Brout & Maxime Marion lauréats du Public au Prix Science Po 2019

    Emilie Brout & Maxime Marion lauréats du Public au Prix Science Po 2019

    279 vues

    Auteur : AAE ENSAD Publié le 24 avril 2019


    Emilie Brout & Maxime Marion lauréats du Public
    Prix Science Po pour l'Art Contemporain 2019

    Mardi 23 avril 2019 avait lieu la remise des récompenses du Prix Science Po pour l'Art Contemporain 2019. Minia Biabiany avec sa pièce Blue spelling, a change of perspective is a change of temporality, accumulation de motifs tracés à la craie bleue et jaune sur tableau noir qu’elle a photographié selon un cadrage fixe au fur et à mesure de leur réalisation, remporte le Prix du Jury.

    Le duo d'artistes composé de nos camarades Emilie Brout et Maxime Marion reçoit le Prix du Public.

    Vidéo générative en ligne, b0mb se révèle différente à chaque visionnage. Avec son rythme intense, elle présente un montage de plusieurs centaines d’images issues d’Internet défilant sur une bande son musicale.

    On y entend la voix du poète américain de la Beat Generation Gregory Corso déclamant son poème « Bomb » (1958). Cette déclaration d’amour à la plus terrible des technologies convoque une grande diversité de champs lexicaux, lui conférant une dimension universelle. Corso œuvrait alors à inventer une poésie dont les phrases seraient dénuées de perspective.

    À partir de ce poème, Émilie Brout et Maxime Marion ont effectué un travail de réduction, de filtrage et d’interprétation afin de traduire le contenu poétique en requêtes pour moteur de recherche, tel que Google Images. Chaque image visible dans b0mb provient automatiquement du résultat d’une de ces requêtes et s’affiche en synchronie avec le texte.

    La bande-son a été composée à partir du flow de Corso dans un esprit trap, genre musical le plus populaire de la décennie, contribuant ainsi à situer la pièce dans son époque, entre le temps du poème et les possibilités infinies de films à venir.

    Si la durée et le son de b0mb restent fixes, les images sont renouvelées à chaque visionnage : la pièce se comporte tel un protocole automatique en ligne. Par la grande diversité de sujets abordés dans le poème et la nature hétérogène des images, l’œuvre donne ainsi à voir un instantané de la culture visuelle d’Internet.

    Prix Sciences Po pour l'Art Contemporain
    Group show
    16 - 26 avril 2019
    Sciences Po, Paris
    avec Minia Biabiany, Hilary Galbreaith, Marc Buchy, Jérôme Grivel, Io Burgard, Chrystèle Nicot, Dorian Cohen, Yan Tomaszewski

    www.sciencespo-artcontemporain.com