• picture_En 1965 dans l'amphi Rodin

    Couverture d'album, les chansons d'étudiants © Martine Collet

    En 1965 dans l'amphi Rodin

    160 vues

    Auteur : AAE ENSAD Publié le 4 mai 2016


    Insouciants jeunes et beaux, nous entonnions des chansons d’étudiants un peu salaces. À cette époque j'étais une frêle jeune fille blonde rentrée aux Arts Décos en 1962….. Trois ans plus tard, je chantais avec mes petits camarades, " Tiens, Marie, voilà cent sous, pompe-moi le nœud, rends-moi 3 francs"…. Belle éducation. Ne dites pas à ma mère que je suis publicitaire, elle croit que je suis pianiste dans un bordel. C’est ce que dira mon futur patron. Et voilà ; Sortie en juin 66,juste après mon diplôme, je suis devenue publicitaire.