• picture_Jeanne Vicerial lauréate du prix d’eco-création 2019 de THE BIG BLUE PROJECT.

    Jeanne Vicerial lauréate et Coralie Marabelle, marraine de cette seconde édition de The Big Blue Project.

    Jeanne Vicerial lauréate du prix d’eco-création 2019 de THE BIG BLUE PROJECT.

    218 vues

    Auteur : AAE ENSAD Publié le 5 mai 2019


    Jeanne Vicerial lauréate du prix d’eco-création 2019 de THE BIG BLUE PROJECT.
    Recherche portée au sein de Soft Matters, Ensadlab, École nationale supérieure des Arts Décoratifs.

    THE BIG BLUE PROJECT accompagne et sensibilise les professionnels de l’industrie de la mode et du textile aux enjeux environnementaux liés aux océans, à travers des conférences animées par des experts.
    Ces dernières années, un engouement pour les initiatives écologiques s’est manifesté. Il faut désormais partager les nouvelles solutions et pratiques environnementales avec les acteurs de l’industrie, pour contribuer au déploiement d’une mode plus consciente.

    C’est pour cette raison qu’un rendez-vous annuel à Paris, capitale de la mode, permet la diffusion d’un message impactant aux représentants de cette industrie, pour que cet engouement se transforme en action.
    Du 16 au 18 avril, la Galerie Joseph du Marais à Paris bruissait d’idées et d’échanges autour du vaste thème de la durabilité dans la mode grâce à 12 conférences organisées sous la bannière du Big Blue Project. Un événement lancé l’an dernier par Marie Wittmann, Olivia Chammas et Gabrielle Hervochon, ayant pour but de sensibiliser les acteurs du secteur textile aux enjeux environnementaux et sociaux soulevés par leur industrie.

    Pour clore ces trois journées de débat, The Big Blue Project remettait pour la première fois un Prix de la création durable à Jeanne Vicerial, de Clinique Vestimentaire, distinction qui lui a été remise par Coralie Marabelle, marraine de cette seconde édition de The Big Blue Project.

    Clinique Vestimentaire,
    studio de design recherche & innovation fondé en 2016 par Jeanne Vicérial & Jennifer Chambaret, « Dans cette clinique, la base de création est le corps du patient que l’on vient soigner, accompagner par le vêtement. »
    En conscience de l’homme et de son anatomie, ce duo de designers/chercheurs propose des concepts alternatifs à l’industrie textile contemporaine. De par des recherches théoriques, scientifiques et pratiques, elles développent de nouvelles approches de conceptions vestimentaires. En alliant le « sur-mesure » et le « prêt-à-porter », elles définissent un nouveau paradigme : « le prêt-à-mesure ».