• picture_Julien Magre "Si du ciel ne restait qu'une seule pierre"

    Julien Magre "Si du ciel ne restait qu'une seule pierre"

    33 vues

    Auteur : AAE ENSAD Publié le 7 avril 2019


    Le nouveau livre de Julien Magre "Si du ciel ne restait qu'une seule pierre" est disponible et visible ici :
    http://julienmagre.fr/…/si-du-ciel-ne-restait-quune-seule-…/
    --
    Il a travaillé avec Matthieu Gounelle, qui est à l'initiative de ce projet et qui a écrit le beau texte du livre, comme un long poème.
    --
    Il est édité chez Filigranes, avec Patrick Le Bescont

    Le 26 avril 1803, des milliers de pierres s’abattent sur la commune de l’Aigle, en Basse-Normandie. L’Institut charge un jeune physicien d’enquêter sur ce phénomène qui intrigue les savants.
    Jean-Baptiste Biot arrive à l’Aigle dans la soirée du 30 juin. Pendant six jours il arpente le bocage en quête des pierres tombées du ciel et interroge de nombreux témoins de la chute.

    De retour à Paris, il rédige un rapport circonstancié dont la conclusion lapidaire, «il est tombé des pierres à l’Aigle»,
    fait entrer les météorites dans le champ de la science.

    À l’automne 2017, Julien Magre et Matthieu Gounelle se sont rendus à l’Aigle munis de la carte dressée par Biot il y a plus de deux siècles. En marchant, ils ont élaboré ce livre sur les pierres, le ciel et l’absence.