• picture_Lumin-long-st de Lucie Pastureau coup de cœur du prix international des Nouvelles Ecritures

    Lumin-long-st © captation

    Lumin-long-st de Lucie Pastureau coup de cœur du prix international des Nouvelles Ecritures

    262 vues

    Auteur : Laurent MARTY de MONTEREAU Publié le 10 octobre 2017


    Début octobre l'association Freelens a décernée son prix des Nouvelles Ecritures au film Black Bazar d'Alexandre Liebert et Tilby Vattard.

    Le film de Lucie Pastureau, Lumin-long-st, faisait parti des coups de cœur du jury.

    Pour cette troisième édition, près de 55 projets de tous horizons et univers confondus ont été soumis au Prix International des Nouvelles Ecritures 2017.

    Le jury pour cette 3ème édition était composé de : Julie Bernier-Programmiste au Festival Regard de Saguenay; Francesco Acerbis– Directeur du Festival Transizioni; Florence AT Secrétaire Générale Freelens; Samuel Hense-Trésorier Freelens; Sandra Fastre-Vice-Présidente Freelens; Joannie Lafrenière – Coup de coeur aux deux dernières éditions.

    Freelens


    Association reconnue d’Utilité Publique pour une Photographie d’Utilité Publique.

    Depuis 1962, les questions de sens autour de la photographie sont au cœur de la démarche de FreeLens.
    En créant un espace d’échange et de réflexion entre les chercheurs, les penseurs, les enseignants, les professionnels de l’image et le grand public, FreeLens œuvre aujourd’hui pour le rayonnement de la photographie et de ses nouvelles représentations ainsi que de l’information visuelle, en agissant comme un laboratoire à idées, d’accompagnement, de valorisation et de transmission des patrimoines et des connaissances.

    Lumin-long-st
    Luminescences, des chenilles au ventre

    Cette série est une recherche, menée comme à l'aveuglette, autour de l'adolescence et de l'individualité. Une cartographie poétique de ce que cela pourrait être. Les yeux et les oreilles bien ouverts, chaque petite chose devenant prétexte à la rencontre et à la photographie.
    Nous ne sommes pas ici dans un lieu ordinaire mais dans un accueil médical pour adolescent. Mais ce n'est pas du soin qu'il s'agit ici, ni de maladies, mais bien plus du développement des corps, du déroulement du temps dans ce huis-clos qui vient se frotter à cet autre temps qu'est celui de l'adolescence. Observer comment ce corps éprouve cette temporalité : accueillir ou non l'ennui, marquer ce temps ou bien s'en abstraire, le corps que l'on retient encore dans l'enfance, la féminité que l'on découvre...

    Voir le film : https://vimeo.com/232487838