• picture_Stéphane Degoutin, Gwenola Wagon et Roseline Delacour

    Stéphane Degoutin, Gwenola Wagon et Roseline Delacour

    314 vues

    Auteur : AAE ENSAD Publié le 22 novembre 2018


    Stéphane Degoutin et Gwenola Wagon récompensés
    OPLINE PRIZE 2018

    Stéphane Degoutin et Gwenola Wagon reçoivent le prix de la Presse de l'Opline Prize, concours online d'art contemporain.

    Esmeralda da Costa reçoit le prix du Public et Véronique Joumard celui des Commissaires.

    Gwenola et Stéphane :
    En plus de son diplôme des Arts Déco obtenu en 1999, Gwenola Wagon a un Master Atelier de Recherches Interactives de l'EnsAD. Stéphane Degoutin est, lui, professeur aux Arts Déco.

    Leur travail était proposé par Esther Ferrer.

    Face à un monde que l’on pourrait tenir pour acquis, les artistes Stéphane Degoutin et Gwenola Wagon spéculent sur des alternatives potentielles avec des films, essais et installations.

    Ils luttent contre l’obsolescence programmée de l’homme (Cyborgs dans la brume), plaident pour la fin du travail (Institut de néoténie), dénoncent l’automatisation du traitement des produits, du vivant et des données (Le Monde comme entrepôt de livraison), observent la réticulation privative de l’espace public (Prisonniers volontaires du rêve américain), enquêtent sur les lieux d’Internet (Globodrome, World Brain), expérimentent des modes de vie alternatifs pour une société d’hyperinformation (Laboratoire de schizophrénie contrôlée), proposent à des chercheurs de vivre dans la forêt, nus mais connectés au réseau (Wiki Forest), collectent les images dansées d’une guerre (Dance Party in Iraq), embarquent des volontaires dans l’espace mental de la terreur (Musée du terrorisme) et observent la transmutation des humains en poudre (Société nuage).

    Le travail d'une autre ancienne, Roseline Delacour, était soutenu par Orlan.

    Le concours OPLINE
    OPLINE, c’est démocratique, inter-générationnel, numérique, ludique, gratuit et universel.
    OPLINE met en avant une communauté d’acteurs du monde culturel. C’est le public internaute qui désigne le lauréat grâce à la plateforme numérique OPLINE.
    L’essence de ce prix d’art contemporain en ligne c’est d’avoir le choix. Choisir son lauréat parmi les 10 artistes sélectionnés est un acte de liberté, et de valorisation de soi. Chaque internaute devient le décideur et le juré d’un prix sur le net issu de la sélection opérée par 10 commissaires de haut niveau. La sélection est pluridisciplinaire, elle met en avant les nouvelles technologies pratiquées par des artistes émergents ou confirmés.

    http://www.oplineprize.com/